La mélodie sans les paroles

Texte Catherine Benhamou – Mise en scène Sarah Chovelon – Distribution en cours

Montage de production en cours. Création prévue à l’automne 2024.

Résumé

« La mélodie sans les paroles » retrace la vie d’Emily Dickinson, poétesse américaine remarquable du XIXème siècle. Personnage qui a écrit des milliers de poèmes de son vivant, Emily Dickinson est ici dépeinte comme un génie littéraire singulier et ambivalent. Grande humaniste mais ayant un rapport au monde douloureux, elle se cloître dans sa chambre et apprivoise progressivement le silence. Elle transforme alors son lieu de vie en un monde parallèle, habité par des fantômes qu’elle convoque pour écrire. Personne ne peut pénétrer dans cette antre onirique : la communication avec le monde extérieur se fait exclusivement à travers la porte de sa chambre. La pièce dresse ainsi un portrait flamboyant d’une artiste hypersensible, à une époque où les femmes avaient rarement « une chambre à [elle] ».

Note d’intention

Sarah Chovelon décrit cette pièce comme un tableau, tout en clair-obscur : la metteuse en scène souhaite ici mettre la poésie au coeur de la démarche artistique. Ainsi souhaite-t-elle travailler sur un espace quasiment vide, pour créer un lieu (la maison des Dickinson) magique, rendu vivant par les personnages qui la hantent, faisant ainsi écho à un imaginaire shakespearien.